Emmanuelle Martin 


Elle est aujourd’hui une référence en France et en Europe dans le domaine de la musique classique traditionnelle et sacrée du sud de l’Inde, la musique Karnatique. C’est un véritable parcours initiatique qu’elle a vécu pendant 10 ans à Chennai, en Inde, où elle s’est consacrée à l’apprentissage de cette musique auprès d’un des plus grands maîtres de cette tradition, Shri T.M Krishna.

Depuis son retour en France en 2014, elle voyage entre l’Inde, l’Europe et les Etats-Unis où elle donne des concerts, transmet cet art et continue sa propre pratique. En janvier 2016, elle rejoint Ariane Mnouchkine et la troupe du Théâtre du Soleil afin de former les acteurs au chant et à la musique karnatique pour leur dernière création «Une Chambre en Inde». Elle enseigne le chant et la musique karnatique sous forme de cours particuliers, d’ateliers réguliers et de stages, en France et à l’étranger.

La  musique Karnatique  est une musique ancestrale, traditionnelle et sacrée, originaire de l’Inde du sud. Puisant ses sources dans les récitations védiques datant d’il y a environ 4000 ans, elle nous relie à l’origine du monde, à ce qui est vrai, essentiel. Même si elle est en constante évolution, la forme pratiquée aujourd’hui date d’il y a deux cents ans environ. C’est une musique dite modale qui se base, comme les autres formes de musique indienne, sur le principe de Ragas (entités musicales) et de Talas (cycles rythmiques). La musique karnatique est un équilibre entre composition et improvisation, les deux s’entremêlant et s’enrichissant continuellement.  

Destinée à ravir les sens, elle peut nous permettre de mieux nous observer, nous comprendre, et de nous reconnecter à nous-mêmes et à la dimension du sacré. Elle nous mène sur un chemin permettant de savourer le plaisir du chant émanant du cœur, et de retrouver une voix ouverte, naturelle et organique, simple reflet de notre être.

Les 5 ragas de l'âme en 5 modules de 2 jours

Les ragas sont des entités musicales vivantes, dynamiques, en perpétuel changement. Liens entre ciel et terre, les ragas dansent, nous cherchent, et parfois nous trouvent! On les invoque, ils nous évoquent des sentiments et des images, parfois archétypales.  


Découvrir un raga, c’est comme rencontrer une nouvelle personne. Petit à petit sa personnalité se révèle et un dialogue s’établit. La relation entre le raga, celui qui le chante, et celui qui l’écoute, devient un acte vivant et transformateur qui ne cesse d’évoluer.

KALYANI ou le Raga du Coeur

dont la déité associée est PARVATHY. Sa couleur est le rose-rouge

1er weekend du 08 au 09 mai 2021

Odoo • Texte et Image

MOHANAM ou la Douceur du Guerrier

dont la déité associée est Krishna. Sa couleur est le jaune.

2ème weekend prévu en 2021

Odoo • Texte et Image