Les 5 Ragas de l'Âme - 2e raga

Registrations are closed

 
 


Remarques générales
  
Pour une participation en présentiel,
le secrétariat se fera un plaisir de vous informer des possibilités du moment.

Un enregistrement de la vidéoconférence (Replay) vous sera remis gratuitement dans les 10 jours qui suivent l'enseignement et pour une durée de 30 jours.

La Sagesse des Ragas

2ème Raga 
Mohanam ou la Douceur du guerrier

dont la déité associée est Krishna

avec Emmanuelle Martin

 

Programme


Pour chaque raga, 
Emmanuelle Martin vous fait découvrir ces 7 approches fondamentales :


1. L’Art de l’Écoute


La tampura et la Shruti


Apprendre à être à l’écoute, simplement et véritablement, de ce qui est là.


Tout commence avec l’écoute de la Tampura, cet instrument à cordes pincées qui soutient la mélodie en fournissant un bourdon harmonique continu. Cet instrument rappelle la rencontre du masculin et du féminin, de l’axe et de la réceptivité. 


La Shruti ou le son qui en émane, évoque le fait de se souvenir de ce qui ne change jamais, c’est l’immuable révélé.


« D’autres pensées peuvent s’élever et disparaître comme des notes de musique, mais le « Je » demeure toujours comme la Shruti, la note fondamentale qui sous-tend toutes les autres notes et s’harmonise avec elles. » 
Ramana Maharishi 


En nous reliant à cette présence sonore qui nous enveloppe, on aborde les premiers sons…


Exercices des notes :

- développe la capacité à véritablement écouter

- développe la réceptivité

- nous relie à la source, à l’essentiel, au sacré en nous
- développe le sentiment du retour à la maison



2. Trouver sa Voix


Une fois la relation à la Tampura établie, et la capacité d’écoute éveillée, le chant va émerger spontanément de ce champ d’attention. 


On va rechercher la pleine puissance de notre voix, jamais dans la force ou la dureté, mais en allant toujours « vers le bas » et la douceur. Peu à peu, on retrouver sa voix organique, naturelle, celle qui nous est propre et qui révèle l’unicité de notre être. 


Cette voix est bien souvent enfouie au plus profond de nous-même, endormie. Elle peut pourtant cacher une vitalité d’expression impressionnante, une force de vie qui vient du plus profond de nos entrailles.


Lorsqu’on « trouve sa voix », c’est le « retour à la maison », et c’est ce que l’on recherche. 


Exercices des notes :

- développe la voix

- développe la confiance en soi 

- développe la capacité à chanter la joie et le bonheur d’être soi



3. « Sapthaswara » ou la découverte des 7 notes de l’être


Une fois les deux premières étapes explorées, on se prépare alors à aborder les notes. 


« La force vitale prana et le feu anala se combinent pour générer pranava, la syllable sacrée Aum. D’elle émergent les 7 notes »


«… le divin Naada qui émane du chakra Muladhara, la subtile source primale du corps, est béatitude et libération. Telle aussi est la connaissance des sources secrètes des sept notes en leur lieux dans le corps » 
Musique d'Inde du Sud: Petit traité de musique karnatique, Isabelle Clinquart


SA…RI…GA…MA….PA….DHA…NI…SA 


SA est rouge du pétale de lotus

RI est jaune vert comme le perroquet

GA est doré 

MA est couleur du jasmin

PA est noir

DHA est jaune brillant 

NI est multicolore 


Exercices de type méditation chantée :
     - développe le souffle 
    - développe l’attention 
    - développe la justesse
    - développe la voix
 

4. Les Gamakas ou la Vibration intrinsèque


Les notes sont des entités vivantes, vibrantes, elles sont habitées par les gamakas, mouvements intrinsèques qui les animent. Les gamakas ou « mouvement émergeant du dedans » sont l’expression organique de l’interconnexion de toute chose, et de la « vie en mouvement ». 


Passant d’une extrême lenteur à la plus grande rapidité, les notes permettent de trouver la lenteur au cœur de la rapidité et le mouvement au sein de l’immobilité. 


Elles bougent, évoluent, vivent, respirent, glissent, se baladent, chantées d’une voix libre. Peu à peu déliées de la peur du paraître, ces notes s’aiment, s’attirent, jouent entre elles et nous font découvrir des territoires intérieurs possiblement nouveaux.


Exercices des notes : 
    - développent la souplesse mentale et physique
    - permettent le lien à la profondeur de l’être
    - permettent de gouter au plaisir de la lenteur
    - permettent un lâcher prise profond



5. Les Talas ou La Joie du Rythme


Les talas sont les structures rythmiques inhérentes à la musique indienne. Le tala, c’est la base, le pilier, ce qui donne l’axe: l’aspect masculin qui soutient et permet au féminin de se déployer. Ces deux aspects sont présents en chacun de nous. 


« Le tala est à la musique indienne ce que la métrique est à la poésie. »*


« Srutir mata layah pitah : Shruti est la mère, Laya est le père. »*


« Dans le mot tala, la première syllabe ta représente Sankara (Shiva), la seconde syllabe la représente Parvathy (épouse de Shiva), la tala est donc l’union de Shiva et Sakti. »*

*Musique d'Inde du Sud: Petit traité de musique karnatique,
Isabelle Clinquart


Les talas permettent de : 

- développer une structure intérieure qui permet la vraie liberté

- développer la concentration 

- développer l’attention

- de découvrir le Féminin/Masculin en nous et de les harmoniser



6. Kalpita Sangitha : s’initier aux chants sacrés du sud de l’Inde 


Gitams, kirtanams, slokams, mantrams… 

Textes sacrés et prières chantées, syllabes sacrées, chants de louange, de languissement….


S’initier à des chants simples et ainsi goûter à la « ferveur de l’Inde ». Ces chants, de nature dévotionnelle, sont principalement des chants de louange du divin ou d’un aspect particulier du divin. Ils reflètent le lien de l’être humain à cette dimension, dans un dialogue sous forme de louange ou de complainte, entre le compositeur et sa divinité de prédilection. Ils peuvent aussi évoquer le languissement de « retrouver le paradis perdu », le désir de se réunifier avec la source. De se relier à l’essentiel. De retrouver la maison.


Les gitams/ kirtanams : en s’initiant à des chants, on se familiarise avec le raga, en y incluant tous les aspects de la musique : les notes et leurs mouvements, le rythme et les paroles, en différentes langues. 


Les slokams/mantrams sont des prières chantées ou répétitions de syllabes sacrées, sur des mélodies simples, le focus est sur la signification des mots.


« La coincidence exacte des rythmes, de la diction et de la justesse des sons forme un miroir qui me renvoie à ma propre présence vaste. Unis-son, unifié par le son, au-delà du temps » 
Par l'oreille du coeur, André Martin


Les chants permettent de : 

- goûter aux chants de l’Inde sacrée

- retrouver le plaisir simple du chant et son insouciance

- découvrir de nouveaux sons

- se familiariser avec différentes intentions contenues dans le chant



7. Manodharma Sangitha ou goûter à l’art de l’improvisation 


Créativité chantée, expression libre, chant de l’instant. A ce stade, il suffit de vivre et de goûter l’expérience, chanter, explorer, et faire danser les Ragas ! 

Public cible

ouvert à tous

Pré-requis


aucun

Matériel

de quoi prendre 
des notes

Horaires

09:00 - 12:30
14:30 - 17:30


Les repas 

Formule de midi                                                                CHF 34
La formule de midi comprend une collation le matin + un PlaTAO + un dessert/collation l'après-midi)

Formule du soir                                                        CHF 23
PlaTAO

Dans le Tao, l'Homme est entre Ciel et Terre. Ainsi, le "Yang Sheng" (Art de nourrir la vie) se décline dans toutes les sphères de notre existence. Inspirée des principes de diététique chinoise, la cuisine que nous proposons est élaborée de manière à permettre une continuité avec les activités en cours dans les stages ou séminaires. Les préparations et modes de cuisson permettent notamment de révéler le "Jing" (essence) des aliments, et donc de nourrir la vie en soi. Par ailleurs, et afin de respecter les rythmes physiologiques et soutenir les besoins énergétiques, nous ne servons pas de sucré au repas de midi pendant les stages. Le dessert est servi à la pause de l'après-midi, qui correspond à l'heure du Rein et vient alors le soutenir au bon moment pour éviter le "coup de pompe" de l'après-midi.
   

L'hébergement 

(taxes de séjour incluses)

En chambre double :                     
          CHF 73.-/nuit
En dortoir :                                  
              CHF 48.-/nuit
En chambre double supérieure :   
        CHF 83.-/nuit

Possibilité d’arriver la veille  
Si vous désirez manger sur place, un repas simple
(en self-service) pourra vous être proposé pour CHF 19.-


3ème Raga

Sankarabharanam ou l'Appréciation profonde 

weekend du 12 au 13 mars 2022

 

Date et heure
samedi
25 septembre 2021
Démarrer - 09:30
dimanche
26 septembre 2021
Fin - 16:00 Europe/Zurich
Lieu

Centre Ming Shan

Chemin de l'Etoile Polaire 3
1453 Bullet
Suisse
+41 24 552 21 11
info@mingshan.ch
Obtenez la direction
PARTAGER

Découvrez ce que les gens voient et disent à propos de cet événement et rejoignez la conversation.