Quels sont les grands champs d'action des talismans taoïstes/Fu 符?
la grande boîte à outils taoïste

Il n'est pas simple d'expliquer ce qui se trouve dans la grande boîte à outils taoïste. D'une part parce que ces outils sont souvent méconnus, et ensuite parce que ce coquin de Lao Zi, en ouvrant son premier chapitre par "Le Tao que l'on peut nommer n'est pas le vrai Tao", n'a pas facilité la tâche des personnes dont le destin est de faire connaître quelque peu ce grand courant spirituel haut en couleurs. Mais tant pis, parlons quand même un peu.

Parmi ces instruments, outre les plus connus que sont les différentes techniques corporelles et méditatives, on trouve la science et l'art des talismans.

Je dis science et art à dessein, car leur étude est à la croisée des deux: ils empruntent à la science une grande cohérence interne, une observation/adaptation aux effets réels et une vérification possible par les pairs. Ils sont artistiques car leur graphie, ainsi que leur langage interne fait intervenir la sphère esthétique, intuitive et archétypale.

Dans ce post, je vais juste parler de leurs indications, car elles m’apparaissent plutôt mal connues.

Notons d'abord qu'il en existe de multiples catégories. Certains servent à travailler directement sur le pratiquant pour l'aider, de différentes manières, soit à ôter un certain nombre de reliquats du passé (donc à se défaire de certaines choses ou impressions), soit débloquer certains potentiels, soit changer le degré de subtilité de la fréquence énergétique du pratiquant.

D'autres, servent à travailler sur l'extérieur, soit pour purifier un lieu par exemple, soit à avoir une action sur une autre personne. En général, on enseigne plutôt des talismans qui servent à soigner. Mais en Occident, nous sous-estimons le très grand nombre de personnes qui se livrent à une forme de magie noire, que celle-ci soit consciente ou pas. En Asie du Sud-Est, ce phénomène culturel est fréquent, et on trouve donc logiquement un certain nombre de Fu qui protègent des attaques externes ou permettent de les désamorcer quand elles ont déjà atteint leur cible.

Voici donc une sorte de sommaire, non exhaustif bien entendu, des champs d'action:

1.
Fu pour purifier les instruments rituels: ils servent à purifier et élever la fréquence vibratoire des instruments qui serviront ensuite lors de rituels, ou à tracer les Fu: on en trouve pour purifier (sanctifier?) l'encens, l'encre, la pierre à encre, le pinceau, le papier, l'aire de rituelle, la terre, l'autel, etc...En général, quand un maître commence à transmettre cet enseignement à un disciple, il lui offre une sorte de kit comprenant pinceau, encre, papier, sceau, etc, qu'il aura d'abord purifié. Il y a donc transmission de fréquences lors de ce passage, et il arrive que l'on puisse reconnaître non pas l'écriture d'un talisman, mais la fréquence d'une lignée particulière, quand deux Fu n'ont pas été dessinés par la même personne, mais appartiennent à la même lignée.

2. 
Talismans qui convoquent les déités ou les esprits: ce sont des outils destinés à inviter certaines déités dans le lieu de pratique lors de moments particuliers (rituels, pratiques spécifiques, soins, etc...). Notons qu'on distingue deux types de déités: les grands immortels que l'on invite respectueusement et que l'on libère tout aussi respectueusement dès que le rituel est terminé. Et les "petits immortels", que le pratiquant apprend à commander et qui vont plutôt le servir pour des tâches particulières. Dans les transmissions traditionnelles, le maître transmet à un moment donné à son élève de 3 à 7 immortels qui le serviront dans sa tâche de service aux autres. C'est le maître qui les invite, leur présente son ou sa disciple, puis les enjoint de s'y associer afin qu'ils lui répondent lorsqu'il en aura besoin. Il s'agit donc de présentations officielles au monde subtil, et le maître se porte garant et prend donc la responsabilité du comportement de son élève devant le monde invisible. C'est pourquoi il est en général très prudent avant de s'engager sur ce terrain et cela donne tout son sens à l'engagement du disciple, car seule l'intimité et le temps permettent de savoir à qui on a affaire vraiment.

3. 
Talismans qui mettent en contact avec les forces de la nature: on en trouve qui permettent de se lier à la puissance du tonnerre (souvent des 5 Tonnerres), des éléments, des Ba Gua, des étoiles et constellations. Je ne détaille pas ici car il s'agit d'enseignements avancés qui nécessitent de toute façon une importante pratique en amont.

4. 
Talismans qui travaillent sur le corps du disciple: il s'agit de Fu permettant de purifier, et d'ouvrir certaines zones spécifiques du corps, comme la zone entre les deux yeux, le sommet du crâne, la paume des mains, des pieds. De nombreux talismans travaillent sur "la lumière" et permettent une forme d'illumination, au sens premier du terme. On les utilise à des étapes clés de la pratique, pour favoriser la transformation, comme des enzymes.

5.
Talismans pour soigner: il y en a d'innombrables, pour quasiment toutes les formes de maladies. La liste est trop longue pour les énumérer ici. Mais on peut remarquer que le taoïsme en a fait une étude systématique, sur une très longue période de plus de 2000 ans, et ceux-ci ont été documentés. Il s'agit donc d'une forme de trésor de l'humanité.

6.
Talismans pour la médecine chinoise: Fu pour certains points d'acupuncture, pour des méridiens, pour l'aiguille, pour les moxas, les ventouses et la pharmacopée.

7.
Talismans psychologiques: on en trouve pour arrêter les "idées bizarres", pour les peurs et angoisses, pour la dépression, pour les chagrins d'amour qui n'en finissent pas, pour pacifier les relations, pour trouver l'âme soeur, etc...

8.
Talismans qui travaillent sur le karma: ce sont des talismans que l'on utilise lorsqu'on rencontre des problèmes répétitifs et sans raison apparente. On peut aussi les utiliser dans le transgénérationnel, quand les transmissions familiales sont trop lourdes à porter, ou que des non dits (qui sont par nature non conscients, mais très actifs) paralysent la vie de quelqu'un. Ceux-ci empechent parfois des pratiquants sincères de se consacrer autant qu'ils le souhaitent à leur pratique spirituelle. En termes modernes, on pourrait dire que ce type de talisman agit sur l'épigénétique via une modulation quantique.

9.
Talismans pour les âmes: on les utilise pour les funérailles, les deuils non résolus. Par exemple pour libérer une âme après le décès, ou au contraire en rappel de l'âme quand c'est possible. Pour nettoyer des lieux, et parfois lors de la pratique du "voyage de l'âme" (travail du Hun) qui est une étape intermédiaire importante dans la méditation taoïste.

Voilà. J'en oublie, bien sûr, mais l'essentiel est là. J'espère que cela vous donnera une meilleure idée des indications, possibilités et champs d'application de ce type d'outils.

Notons pour finir que tout le monde peut bénéficier d'un Fu à un moment ou un autre, indépendamment de la voie sur laquelle il chemine. Ce sont des instruments qui servent de manière universelle, tout comme l'eau désaltère tout le monde.

La manière de les confectionner, par contre, ne doit pas être prise à la légère. Il faut une pratique sérieuse, doublée d'une transmission authentique pour obtenir un effet réel, d'une part, mais également et surtout pour éviter des accidents. J'en ai fait les frais il y a une douzaine d'années, au début de mon apprentissage des Fu, et j'ai retenu définitivement cet avertissement, dont mon corps se souvient encore très précisément...

Dans les prochaines années, Ming Shan mettra en place un enseignement à ce sujet, progressif, structuré et sûr, qui s'inscrira dans une perspective globale de l'enseignement taoïste.

Bonne pratique!


Crise et changement de stade évolutif